netiko : créateur du site de petites annonces gratuites veux-veux-pas.fr

nos actionslitiges

Orange logo.png

Orange amère…

Abonnée à Orange depuis une douzaine d’années pour son téléphone portable, madame P.,  règle ses factures par chèque...

Elle n’a jamais opté pour un prélèvement automatique. Tout se passe bien jusqu’au jour où Orange facture un supplément mensuel de 7,50?€ pour règlement par chèque. Surprise, madame P. consulte l’UFC-Que Choisir. Sur les conseils de l’association locale, elle exige d’Orange des explications sur les raisons de cette surfacturation et rappelle que, s’il y a eu modification du contrat, l’opérateur ne peut le faire sans son accord, faute de quoi elle est prête à saisir le Médiateur des télécommunications. Message reçu. Orange a répondu qu’il s’agissait d’un malentendu dû à un dysfonctionnement informatique et que le compte de sa cliente serait crédité des sommes indûment perçues.

revenir à la page "litiges"