netiko : créateur du site de petites annonces gratuites veux-veux-pas.fr

nos actionslitiges

Easy Jet - Retard de vol - De l'intérêt à bien connaître les lois...

16/02/2013

C'est dans des moments pareils que je suis heureux de faire du bénévolat à "UFC - Que choisir" !


Le 26 décembre, j'ai emmené toute ma famille pour les fêtes à Bordeaux. Nous étions 7, et, intéressés par les conditions tarifaires des vols proposés par Easy Jet, nous avons réservé sur cette compagnie : 7 allers Lille-Bordeaux + bagages en soute + places attribuées + paiement par carte de crédit (bref, tous les suppléments dont nous gratifient habituellement les low cost) pour un prix total, plus qu'attractif, d'un peu moins de 400 €.


Mais, l'avion programmé à Lesquin à 17 h 20 a finalement décollé avec un retard e 3 heures 40, ce qui est particulièrement désagréable, surtout quand il faut occuper les petits enfants pendant tout ce temps à l'aéroport.


Mon activité comme bénévole à l'UFC Que choisir m'avait permis, à l'occasion de la gestion de dossiers de litiges sur les retards aériens, d'avoir connaissance d'un arrêt en 2009 de la Cour de Justice des Communautés européennes, assimilant les retards d'avion à des annulations de vols pour ce qui est de l'indemnisation.
C'est ainsi que sur un vol de moins de 1500 km dont le départ ou l'arrivée a lieu dans la communauté européenne, l'indemnisation est prévue forfaitairement de 250 € par personne sans qu'il soit nécessaire de justifier le préjudice subi.


J'ai donc écrit à Easy Jet (à Londres) pour demander le versement de cette indemnisation, m'attendant à recevoir toute une argumentation m'expliquant que ce retard ne pouvait ouvrir droit à indemnisation....


Eh bien non ! La réponse d'Easy Jet se plie totalement à la réglementation européenne et m'informe que je suis bien en droit de percevoir cette indemnisation et qu'elle me verse la somme de 250 € par personne soit un total de  1 750 € que j'ai reçu au crédit de ma carte bancaire dans les jours qui ont suivi !


Je rappelle que j'ai payé mes billets moins de 400 € !


J'imagine qu'aucun des passagers de l'avion en retard n'a fait une telle démarche ; et bien sûr nous n'avions eu par Easy Jet aucune information sur cette possibilité d'indemnisation !


Quand je vous dis que parfois on est heureux de faire du bénévolat à UFC - Que choisir et ainsi d'être informés de plein de réglementations qui protègent les consommateurs !


Si le coeur (et la disponibilité) vous en dit !



Dominique Dupont


revenir à la page "litiges"