netiko : créateur du site de petites annonces gratuites veux-veux-pas.fr

nos actionslitiges

Des arnaques sur internet !

Les escrocs en tout genre ont investi Internet pour mieux nous appâter...

Presque tous les utilisateurs d’Internet ont reçu, un jour ou l’autre, dans leur boite mail un message leur annonçant un gain mirifique à une mystérieuse loterie, un héritage d’une inconnue qui vous a choisi au hasard, le don d’un ami aux portes de la mort dont vous ne vous rappelez plus vraiment l’existence. Qui n’a jamais vu l’objet ou la maison de ses rêves à un prix défiant toute concurrence sur un site ?  


Heureusement, l’Office en charge de la cybercriminalité veille, 8932 victimes des ces escroqueries ont été recensées en 2011 contre 12063 en 2010 ! Même si le nombre d’arnaques par Internet a tendance à augmenter, le nombre de victimes qui déposent plainte diminue. Autrement dit, les arnaques sont bien mieux repérées par les internautes.
Il n’empêche qu’il faut rester vigilant, d’après l’Office Central les arnaques sont de mieux en mieux faites. Il y a moins de fautes d’orthographes dans les textes, les sites imités sont presque des copies conformes, les escrocs ont investi les petites annonces ou ont recours au chantage affectif.


Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce ne sont pas les couches sociales les moins aisées qui tombent dans le panneau, chacun est concerné et est une proie en puissance. 


Les conseils :


1) Ne jamais communiquer des données sensibles (numéro de carte bancaire, mot de passe) en cliquant sur un lien envoyé par courrier électronique.
2) Toujours partir de la page d'accueil d'un site pour accéder aux autres pages, notamment celles où sont demandés des identifiants.
3) Lors de la consultation de sites sécurisés (sites bancaires, par exemple), s'assurer de l'activation du cryptage des données (l'adresse du site doit commencer par https et non par http).
4) En cas de doute, prendre contact directement avec l'entreprise concernée (votre banque, votre fournisseur d'accès à l'Internet, etc.)
5) Info escroqueries : 0 811 02 02 17    /  www.internet-signalement.gouv.fr 


Et puis et surtout, un peu de « jugeote », rares sont les offres mirobolantes, rares sont les inconnus qui feront de vous leur héritier, le soit disant miracle n’est bien souvent qu’un mirage qui peut coûter très cher. Alors prudence….
                                   

                                    R.B. 

revenir à la page "litiges"