netiko : créateur du site de petites annonces gratuites veux-veux-pas.fr

nos actionsenquêtes

Délogeons la pollution de l'air intérieur

22/11/2010

L'observatoire de la Qualité de l'Air Intérieur et l'UFC-Que Choisir, entre autres, ont montré, par leurs études,que l'air que nous respirons est 5 à 10 fois plus pollué à l'intérieur qu'à l'extérieur.

Trois grands facteurs concourent à cette pollution : une réglementation qui autorise encore trop de substances dangereuses dans de nombreux produits de consommation, des logements mal ventilés et construits avec des matériaux polluants et, enfin le manque d'information des consommateurs sur les risques induits par certains produits ou certaines pratiques.

De façon générale, les risques pour la santé humaine sont encore mal connus pour un grand nombre de substances présentes dans l'air intérieur et difficiles à prévoir en raison du manque de données toxicologiques.

Les pouvoirs publics ont commencé à se pencher sur la pollution de l'air intérieur, le Grenelle de l'Environnement avait obtenu un étiquetage qui devait permettre aux consommateurs d'identifier les produits les moins polluants. Or, sous la pression des lobbies, l'échelle de notation en cours d'élaboration est devenue particulièrement laxiste.

L'enquête : Sept parlementaires * de la Région Nord – Pas de Calais ont accepté de se prêter à une enquête sur la pollution de l'air intérieur de leur lieu de vie. Des kits individuels ont été placés dans les différents lieux de vie, pendant 5 à 7 jours. Suite à cette exposition les kits ont été analysés par un laboratoire indépendant sur les teneurs en C.O.V. (composés organiques volatils).

Chez les sept parlementaires de la région qui ont accepté de se prêter à l'analyse, la qualité de l'air est moyenne chez trois d'entre eux et mauvaise chez les quatre autres ! Les quatre cancérigènes recherchés ont tous été trouvés chez les sept parlementaires. Pour quatre d'entre eux, le formaldéhyde, cancérigène certain, dépasse la valeur maximale recommandée de 10 µg/m3.

Loin de vouloir stigmatiser le cas particulier des politiques de la région, l'Union Régionale UFC-Que Choisir du Nord-Pas-de-Calais entend provoquer une prise de conscience sur ce problème de santé publique. Sur la base de ce constat sans appel, l'Union Régionale UFC-Que Choisir du Nord-Pas-de-Calais demande aux législateurs, particulièrement à ceux ayant participé à cette enquête, d'agir en adoptant une grande Loi de lutte contre la pollution de l'air intérieur.  RB

revenir à la page "enquêtes"