netiko : créateur du site de petites annonces gratuites veux-veux-pas.fr

nos actionsenquêtes

Diagnostic Immobilier : Manque de sérieux !

10/03/2012

Sur 559 entreprises contrôlées (performance énergétique, amiante, plomb, etc.), 337 n'étaient pas en conformité avec la réglementation, soit plus de 60%.

Il y a quelques mois nous avions  mis en cause le sérieux des calculs effectués en montrant qu'un même bien pouvait être classé très différemment selon le professionnel du diagnostic immobilier le réalisant. Cette fois, c'est au tour de la Direction Générale de la Concurrence Consommation et Répression des Fraudes.


Selon le Bilan d’activité 2011 de la DGCCRF, les plaintes touchant à l'immobilier, au logement, aux travaux et réparations, et autres services à domicile, représentent 20,7% de l'ensemble des plaintes.


Dans le domaine du diagnostic immobilier, la DGCCRF a constaté une croissance des litiges concernant :


- la qualité de ces diagnostics,
- la compétence des diagnostiqueurs,
- le manque d'information du consommateur sur les modalités des prestations et
- les pratiques abusives de certains professionnels.


C'est ce qui a motivé ce gendarme de la concurrence à des contrôles ciblés, d'autant que le logement est le premier poste de dépense des ménages,


Les résultats des enquêtes réalisées sont édifiants :


Sur 559 entreprises contrôlées (performance énergétique, amiante, plomb, etc.), 337 n'étaient pas en conformité avec la réglementation, soit plus de 60%.


Les principales infractions portent sur le manque d'affichage ou d'information sur les prix pratiqués, la tromperie en matière tarifaire, l'absence de certification de compétence professionnelle et enfin le non-respect des dispositions et modalités d'information sur l'indépendance des diagnostiqueurs

                                        R.B.

revenir à la page "enquêtes"